CINQ

Edit Page
Text Search
 Page Search
Identification
Acteurs
Blogue: Journal potager
Description : Au jour le jour, livre de route d'une elfette en son royaume potager.
Créé par mose le Jeu 08/06 [13h]
Modifié Mar 20/03 [16h]
(33 articles | 39014 visites | Activité=2.00)
Trouver :

Étude des nuisibles, un doigt coupé et les fraises

publié par elsa le Mar 20/06 [17h]

Mardi le 20 juin. Je commence à trouver les attaques des limaces et pucerons presque intéressantes... Le plus souvent ils n'attaquent que les cotylédons (les deux premières feuilles primitives des plantes, j'ai appris le mot aujourd'hui) ce qui fait que la plante peut en fait repousser. En plus les limaces sont très sélectives en choisissant ses victimes. Elles ont l'air de ne prendre que les feuilles faibles ou les plantes déformées au moment. Donc je n'ai plus besoin d'enlever les feuilles jaunes des choux, les poirées ne sont pas perdues et je pense à planter les céleri-raves dans le nouveau endroit à côté des épinards (s'ils viennent) au lieu comme les poirées poussent toujours. Maintenant les pucerons apparaissent plus intéressés par les mauvais herbes après avoir mangé toutes les cotylédons et là ils sont bienvenus.

Dans au moins quatre endroits j'ai lu qu'il faut couper "la tête" sur les courgettes et les courges si on veut qu'elles donnent beaucoup de fleures femelles et donc beaucoup de fruits. Ça m'apparais un peut brutal franchement mais je voulais tester et j'ai coupé "la tête" de trois plantes de notre huit plantes en total et on verra comment ça va aller. Si ça donne plus et mieux et ne soit pas trop fatiguant pour la plante, peut être que je vais faire pareil avec les petites plantes dans la serre. Ces petites plantes ne sont plus trop petites. Elles commencent à avoir trois-quatre feuilles maintenant sauf celles dont les limaces ont pris les cotylédons bien sur...

Je m'ai coupé dans le doigt l'avant hier soir, avec le couteau à pain et j'ai du faire quatre points. Le docteur à dit que je ne peux pas faire grande chose dans le potager la semaine suivante. Il faut pas noyer le doigt pendent dix jours et ne pas faire trop d'efforts pendent les jours suivants. C'est énervante mais le potager a l'aire de se régler tout seule. Hier, il a plu donc j'ai même pas besoin d'arroser. La croûte de la terre est un peut sèche ce soir mais ce n'est pas plus que une ou deux centimètres d'épaisseur et en dessous il fait bien humide donc je le prend pour du bien contre les limaces.

Le côte positif de ma blessure est qu'il y avait beaucoup de textes et images que je n'avait pas mis sur le blogg, ce que j'ai eu le temps à faire maintenant. Si vous regardez bien les dates de publication sur le blogg vous voyez que presque tout est mis aujourdh'hui et hier...

Les bonnes nouvelles d'aujourd'hui est que les grandes tomates commencent presque tous à faire des fleures, les fenouils sont partis, la menthe et l'aneth aussi et les tomates dans la serre ont ses premières feuils adultes. J'ai eu le temps, avant de me couper dans le doigt, de planter des oeillets d'inde parmi les poivrons et tomates et elles sont aussi déjà sortis et j'ai planté du basilic parmi les reste des tomates, les aubergines et le poivron. Les graines de thym et celles du romarin sont en terre elle aussi.


Thanh M'aide beaucoup d'entretien des fraisiers. On en a beaucoup!!! Ça donne presque un kilo par jour des fraises et plus en mouvais herbes.


J'ai presque oublié de raconter l'histoire des fraises en fait. Au début c'était la jungle total parmi les fraisiers et j'ai eu du mal à faire quelque chose avec elles. On ne pouvait pas étendre celles au milieu perce qu'elles poussaient trop dense et il y avait des mauvaises herbes énormes partout. on a environ 5-6 mètres quarrés des fraises. Au début sans rien à marcher dessus au milieu. Donc j'ai enlevé quelques plantes pour faire un petit chemin d'une planché et des tuiles récupérés. Quand on pouvait étendre le milieu des fraises il devenait évidant quelle quantité de mouvais herbes et feuilles mortes il y avait et s'était dur de les enlever sans enlever les fraisiers. Thanh a trouvé le méthode de les enlever par trouver le début des plantes et tirer comme c'était principalement des trèfles (je crois c'est le nom, je suis pas sur) et les feuilles mortes, je les ai enlevés à l'aide du sécateur. Malheureusement j'ai commencé trop tard et je me suis coupé dans le doigt... Donc au moment que j'aurai fini, la récolte serra passé... Il faut penser à l'année prochaine.

Ça pousse et ça pousse tout seule.

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Invasion de pucerons et limaces mechants

publié par elsa le Mar 20/06 [16h]
Samedi le 18 juin. Donc, J'ai retourné un nouveau endroit pour les herbes à environ trois mètres quarré. Comme c'est lourd! Et après j'ai vu qu'il ne reste que deux espèces d'herbes à y planter. C'est la loi de Murphy... En tout cas, c'est ne pas comme si je ne trouverai pas des autres choses à y planter.

Les nouvelles plantes vont très bien. Je crois même qu'elles vont garder ses fleurs (elles étaient déjà en fleurs quant on les a acheté). Elles ont eu de paille pour couvrir la sol et des bouteilles d'eau dans la terre pour garder l'humidité.


Il y a quelque chose qui ne va pas avec un des artichaut et je ne sais pas quoi... En plus, les limaces mangent nous choux! Les bâtards! Les boites de bière marchent bien en tout cas et je crois pas qu'il y a beaucoup de plus à y faire.


Les planches les plus proches des buissons sont attaquées par des pucerons noir sautant et des doryphores (je crois). Ils ont déjà pris presque toutes les poirées. J'ai décidé de les laisser et ne pas les traiter avec des liquides ou soupes mais planter des fleures qui attirent des coccinelles avant de les replacer de céleri-raves. Les petits bêtes attaquent tout sauf les oeillet d'inde et les laitues... un peu bizarre je trouve...

Comme j'ai écrit hier, avant de devoir arrêter, les travaux d'entretien ont déjà commencé. J'ai butté les haricots, et cerclé la terre entour des laitues, des courgettes, de la courge spaghetti et des choux. J'ai éclairci parmi les radis, les rutabagas, les navets et les courges, les courgettes et les tomates dans la serre. Ça devient beau :) Regardez ce photo des haricots que Mose a pris. J'aime beaucoup ses photos. On fait avec les trolls ici, la ferme devient hyper créative (plus que normal).

Les méchants limaces ont pris une des petites plantes de courge spaghetti. Il en ne reste que quatre maintenant. Devrait être plus que suffisant en fait...

La chaleur est retourné. Aujourd'hui j'avait pensé enlever les mauvaises herbes dans les fraisiers mais il a fait trop chaud, on a pas pu sortir. Donc je vais le faire bientôt quant il ferra moins chaud.

La courge spaghetti est en train de former sa première fruit! Jippie!!! Et quelques unes parmi les radis ont déjà cinq feuilles!!! Les premières feuilles des carottes sont visibles et la deuxième semis d'haricots sont presque tous levés maintenant! Ça pousse!!!


URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Invasion de trolls!!!

publié par elsa le Mar 20/06 [16h]
Vendredi le 17 juin. Le temps passe vite et les légumes poussent. C'est déjà le temps de commencer le travail d'entretien.

Hop... On a des trolls de Paris, Vienne et Montréal qui viennent! Faut continuer demain.

Voire gal10 et l'autre blog

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Sol riche et la famille grandit

publié par elsa le Lun 19/06 [23h]
Mercredi le 15 juin. Je quitte le revue et commence à raconter librement un petit peu chaque soir. C'est ça que je veux essayer au moins mais ce soir il n'y a pas de internet et Mose et à Paris. Il reviens demain.

Au potager presque tous les choses se sont levés maintenant. Ce ne sont que les cornichons, les épinards, les endives et les fenouils qui traînent parmi les légumes. Les plantes aromatiques prennent son temps aussi. Aujourd'hui on a eu Séverine et Bernard ici et ils disent que c'est normal. On fait il disent que c'est presque pas normal que ça pousse aussi vite que maintenant. On a une terre riche j'ai compris.


Je l'ai compris par avoir mis trop d'engrais vendredi dernier... Je dosait pour une terre moyen et c'était trop. Au moins pour les courgettes qui ont arrêté à fleurir mais produisent tellement de feuils au lieu. Les choux, au contraire, ont aimé la dose de Guamo que je les ai donné! Elles poussent à côté des courgettes et maintenant je comprend que ce n'est pas un bon mélange. Pas parce qu'elles se font du mal mais parce que ça rend le travail compliqué pour moi avec leur demande différentes du sol.

Les tomates et les aubergines ont eu du Guamo elles aussi et je crois que ça à fait du bien. C'est sur avec les tomates mais les aubergines ne poussent pas trop vite. C'est dure à dire si ça leur a fait du bien ou pas.


Tout le reste des légumes sauf les légumes racines, les échalotes et les haricot ont eu de l'eau avec du fumier d'oiseau et cheval avec des algues dedans et comme ça pousse. Je ne sais pas si c'est grâce au fumier ou pas mais ça pousse. Surtout les laitues sont partis comme des petits "spoutniques". Moi, je croyais qu'elles étaient perdues mais elles poussent comme jamais. On va en avoir trop.

Les Haricots ont poussé très vite eux aussi. C'est déjà le temps pour les butter. J'ai pas de "butteuse" donc j'ai demandé à Marc à en acheter un mais il n'en a pas trouvé. J'ai enlevé les tomates qui étaient aussi bien que mortes aussi donc pour couvrir la perte et pour le bonheur de nous deux (je crois, chuis pas de médium) il a acheté trois nouvelles plantes de tomates grappes, une plante de tomate poire jaune, une plante de poivron et six plantes de piments rouges et vertes. C'est Noël!!! J'espère qu'elles vont survivre la nuit. Le temps a changé. C'est très bon avec un peu de pluie mais il fait froid... On verra

La plante poivron et la plante tomate poire jaune


J'ai fait de Wook à la Thai l'autre jour et c'est comme ça qu'on a compris que nous aimons beaucoup les piments tous les deux. Je pense à regarder si on peut faire pousser du gingembre ici aussi.


Le truc un peut compliqué est que le potager est déjà devenu trop petit. Mais oui, 260 mètres quarré ne couvrent plus nos demandes... comment je vais y arriver à biner, butter, cercler tout ça? Et les mauvais herbes? Comment faire? A bah, je trouverai un chemin.

J'ai du tourner et sacrifier l'endroit que j'avait pensé donner aux herbes aromatiques aux piment et tomates. C'est du boulot lourd mais du boulot bien fait et très gratifiant :)

Voila, les tomates grappes et les piments dans le nouveau coin du potager

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Révue des derniers jours... Plantation et les premiers erreurs

publié par elsa le Mar 13/06 [18h]

Jeudi le 1er juin 2006. Il fait chaud. Marc coupe tous les herbes dans le potager et Mose commence à couper le haie. Ça fait une grande différence.

Vendredi le 2 juin. Pas grand chose se passe. On attend que Bernard et Séverine viennent pour nous aider avec ses machines et connaissances.

Samedi le 3 juin. Il fait encore chaud. Bernard tourne la terre avec son motoculteur et coupe le reste du haie. Il devient si beau, le potager.

Dimanche le 4 juin. Toujours chaud. Bernard et Séverine me donne une éducation rapide mais très bon en comment faire des "planches" (couches de terre où on plante les légumes), comment planter pas mal des légumes et tout le reste dont j'aurai besoin pour faire marcher le potager. C'est beaucoup moins compliqué que je croyais mais aussi beaucoup plus lourd.

Ça fait une grande différence en comparant à il y a trois jours!



Pour plus sur la préparation, voire "Travaux sur terres"

J'aime beaucoup leur façon de m'apprendre les choses. Ils montrent et je fais pareil. Pas de besoin d'un français très développé. De temps en temps ils expliquent pourquoi on fait exactement comme on fait aussi. Je ne pourrais pas m'imaginer une meilleure façon de le faire.

On est allé acheter des plantes et graines, Thanh, Zoé et moi avec Séverine comme guide et professeur. On achète trop, bien-sure.

Séverine m'explique comment faire une serre provisoire du plastique qui reste du couverture qu'on a utilisé pendent qu'on a peint les pièces et quels légumes il vaut mieux commencer là dedans.

On plante des tomates (trois espèces), des courgettes (deux espèces), des choux, des laitues du potager de Séverine (trois espèces), des échalotes du potager de Séverine, des haricots nains, des carottes, des radis, encore des laitues mais en graines (celles de Séverine sont des pousses à replanter), des rutabagas, des endives, des betteraves et du ciboulette.

Lundi le 5 juin. Il faut se lever tôt depuis maintenant. Les légumes ont un grand besoin d'eau quand il fait aussi chaud. Matin et soir il fat arroser, mais pas pendent la journée car il y fait trop chaud. Ça peut les brûler. J'ai un peut mal aux corps. Aujourd'hui c'est moi qui fais les planches et Bernard et Séverine qui regard. Séverine est enceinte. Elle a trop travaillé hier déjà et Bernard a beaucoup d'autre choses à faire, comme couper tout le reste des herbes dans la ferme (c'est pas mal de travail ça!). Mais je veux vraiment finir le plus vite possible pour voir tous les plantes pousser. C'est beaucoup pour ça que je fais tout ça.

J'avais voulu planter les dernier plantes aussi mais j'étais trop fatigué après avoir fait tous les planches (8 à 550*80cm dans un coup!). Bizarrement ce que je trouve le plus difficile n'est pas de les faire droites avec la pelle mais de les aplatir avec le râteau... Séverine m'aide. On plante des cornichons à côté des fraisiers.

Zoué et Marc retournent à Paris.

Mardi le 6 juin. Les légume semble fatiguées. Je n'arrose pas beaucoup le matin. J'ai le sentiment de les noyer ou peur que le soleil les brûle. Elles sont toujours mouillées quand j'arrive en tout cas.

J'ai vraiment mal aux corps. J'avais décidé de ne pas travailler physiquement aujourd'hui mais ça n'a pas marché...



J'ai fait une serre et planté quatre espèces de tomates et quatre espèces de courges et courgettes là dedans.

En plus j'ai planté des poirée, des fenouils, des choux brocolis et des choux bruxels, des épinards, des chou-raves et des navets, encore une espèce de haricot (le haricot beurré) et j'ai fait un "herbier" dedans qui j'ai mis de la sarriette, des oeillets d'inde, de l'aneth, du sauge et de la menthe ("menthe vrai" il est dit sur le paquet donc c'est de la vraie menthe). Pour ces plantes qui doivent être replantées, j'ai gardé deux planches "libres".

Un des plantes tomates qu'on a replanté est si bien que mort mais je n'arrive pas à l'enlever. C'est un coeur de boeuf... La plante de tomate de grappes n'a pas l'air trop jolie non plus... Elle va probablement mourir elle aussi.
Maintenant j'ai fini la plantation (presque) et je suis fini.

Thanh retourne à Paris. Maintenant il ne reste que Mose et moi dans La Quinarderie

Mercredi le 7 juin. Je dors et mange. Je suis trop fatigué. Mose m'aide à arroser. mais juste un petit peu au matin. Je me réveille que pour manger et me recouche après. Je me souviens du fait que il fait plus que 18 mois depuis que j'ai eu un vrai travail le dernier fois. Pendent ce temps-là je suis resté devant l'ordinateur principalement.

Toutes les plantes ont l'aire TRÈS fatiguées. La moitié des laitues ont l'air mortes. C'est inquiétante. Je lis tout que je peut trouver sur la terre et le climat et pense que j'arrose peut-être trop. Peut-être que le soleil les brûle.

Jeudi le 8 juin 2006. Pas de arrosage pour les plantes ce matin. Il fait toujours aussi chaud.

Pour moi, l'énergie est revenue! Je coupe et faire sécher les lavandes, on en a deux qui n'ont probablement pas été coupé pendent longtemps. La serre est cassé donc je la répare. Je ne l'avait pas fait assez solide. Quand je suis en train de enlever la tomate "coeur de boeuf" je vois avec grand surpris qu'elle a une gourmande! Elle n'est peut-être pas mort! Mais les autres plantes sont très inquiétantes!!! Il faut faire quelque-chose!!! Le méthode de ne pas les arroser ne marche évidement pas et Bernard m'avait dit qu'il faut arroser matin et soir quand il fait chaud comme maintenant. Je les arrose le plus que j'ose le soir et décide de les emporte d'engrais bio que je peut acheter quand Marc et Thanh font les cours demain. Ils reviennent cette nuit avec la parquette pour les chambres.

Les radis commence à être visibles, azalée fleurie à cause de tout le nouveau lumière après la coupe du lavande et la courge-spaghetti porte sa premier fleure! C'est très jolie sauf que presque toutes ses feuilles sont au bout de mortes...

Vendredi le 9 juin. Grande arrosage le premier chose au matin et ça a l'aire de marché. Les pauvres plantes. Je les ai presque tuées par peur de les brûler...

On a acheté de l'engrais. Du Guano (caca de mouette de la mer) et du fumier de cheval et oiseaux avec des algues. C'était très lourd à le mettre mais ça a l'air de bien marcher.

Quand on est venu pour l'engrais j'ai pris l'opportunité d'acheter des fleurs que j'ai lu repoussent les insectes nuisibles ET deux très belles plantes d'artichaut. Les artichauts sont replantés le plus vite possible mais je vais attendre avec les fleurs. Séverine m'a dit que c'est mieux de ne pas planter pendant la lune pleine (c'est maintenant et jusqu'à jeudi) et il faut que je prépare leurs endroits. Elles vont entourer le coté nord du potager.

Le soir, j'arrose le plus que j'ose encore et tout a l'air d'aller très bien.

Les premiers rutabaga ont monté aussi :) ça pousse!

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

[précédent] Page: 4/4
1 2 3 4
RSS Wiki
[ Temps d'exécution: 0.18 secs ]   [ Mémoire utilisée: 1.21MB ]   [ GZIP Enabled ]   [ Charge du serveur: 0.06 ]
Dernière mise à jour CVS: Dim 02 Mars, 2008 [10:53]